Une journée sans…

ebook:

C’est décidé, aujourd’hui je passe une journée sans. Une journée d’abstinence. Aujourd’hui, je me prends en main.

Le réveil sonne. Machinalement, j’enfile mes lunettes et tends le bras… Non ! Pas aujourd’hui, je serai fort ! Une journée entière sans y toucher!

Je me lève et me dirige vers mon lavabo. Une grande silhouette maigrichonne à la peau blanche m’accueille dans le miroir. Et si j’en profitais pour faire du sport ? Ce serait une bonne idée ça le sport !
Mais quel sport choisir ? Me raser ! Ça c’est du sport ! Je ressors mon vieux rasoir. Depuis des semaines, il rouille sur l’étagère. Mmmm… Ce serait quand même pousser le bouchon un peu loin. Je décide d’abandonner pour aujourd’hui. Un vice à la fois. Comme tous les matins je me coiffe en passant rapidement mes mains dans mes longs cheveux ébouriffés.

J’enfile rapidement un bermuda et un t-shirt. C’est mon préféré : un t-shirt noir avec un grand pingouin dessiné dessus.

Je m’assied à mon bureau et, soudain, le silence m’oppresse. Ce silence quasi complet qui règne à présent dans ma chambre. Comme c’est inhabituel. On dirait que ma chambre est morte. Nerveusement, je consulte ma montre : midi. Encore toute une demi-journée à tenir ! Et la matinée ne compte pas vraiment, je dormais.

Je contemple les étagères autour de moi : que vais-je bien pouvoir faire pour passer le temps ? J’attrape un livre de Science-Fiction. Mon préféré. Machinalement, mes doigts commencent à tourner les pages et je me plonge dans l’histoire.

20 minutes. J’ai gagné 20 minutes. Mais à présent, mes mains tremblent trop et m’empêchent de lire. J’ai les yeux rivés sur le principal coupable de ma dépendance. Je ne pense plus à rien d’autres. Un paquet de biscuits au chocolat me permet de gagner encore une dizaine de minutes mais la soirée est encore loin.

– Tut tut tut !

Mon téléphone portable vibre soudain. Un message. Gaëlle me demande si je viens avec eux souhaiter bon anniversaire à Luc. Bonne idée ! Je vais m’éloigner de cette chambre infernale, faire un peu autre chose.

En sortant, une énorme boule lumineuse m’éblouit soudain ! Le soleil ! Je pourrais en citer toutes les caractéristiques astronomiques mais il faut reconnaître que je n’en profite pas souvent. Avouons-le, ce n’est pas dans mes habitudes d’être dehors à une heure aussi matinale : 14h du matin, un record !

Gaëlle n’a pas les même goûts que moi en matière de t-shirts.

– Franchement, tu aurais pu faire un effort, il est hideux ce t-shirt !
– Tu aurais voulu que je mette le jaune avec le gnou ?
– Bouge toi le popotin ! En plus, je crois qu’il y aura toutes les copines de la soeur de Luc. Essaie un peu de te mettre en valeur et de parler d’autre chose que du dernier épisode de Startrek.
– C’est pas le dernier, rétorque-je, au contraire la dernière saison est lamentable justement depuis qu’ils ont postulé que la distorsion temporelle permettait à l’Enterprise de se scinder spatialement.

Gaëlle pousse un soupir bruyant et me fixe de son regard noir, comme elle sait si bien le faire. Gaëlle, c’est ma meilleure amie. Elle me donne toujours des conseils pour draguer les filles. Elle a déjà essayé de me présenter à la plupart de ses copines, elle s’inquiète de me voir célibataire. Moi je trouve ça un peu artificiel, je sais qu’arrivera un jour la femme que j’aimerai.

– Voilà, on est arrivé.

D’une main experte, elle tente rapidement de recoiffer ma mèche rebelle et sonne à la porte.

Luc nous ouvre avec un grand sourire et force embrassade chaleureuse.

– Entrez, entrez, on n’attendait plus que vous…

La pièce est à moitié pleine de monde qui discutent, une flûte à la main. Chaque table, chaque meuble dispose d’un plateau recouvert de petits fours. Je note mentalement d’en goûter un de chaque sorte. Soudain, par une porte entrebâillée, j’aperçois…

– Dit, Luc, ça te dérange si j’utilise 30 secondes l’ordinateur dans le bureau pour aller voir mes mails ?

Enfer et damnation ! J’ai craqué !

Le site I Feel Good.be organisait un concours d’écriture dont le thème était : « Invente une histoire d’accro ». Accro aux concours d’écriture, je n’ai pas résisté et vient de remporter le premier prix. En conséquence, mon texte sera bientôt illustré par un graphiste ! Autant vous dire que je me réjouis de voir ça. Cependant, un jury de concours doit toujours faire des choix difficiles et je vous invite à vous faire votre propre opinion en lisant les autres textes. N’hésitez pas à donner vos préférences dans les commentaires, peut-être n’avez-vous pas le même avis que le jury…

Votez pour ce billet sur scoopeo ou fuzz

Je suis @ploum, conférencier et écrivain électronique déconnecté rémunérés en prix libre sur Tipeee, Patreon, Paypal, Liberapay ou en millibitcoins 34pp7LupBF7rkz797ovgBTbqcLevuze7LF. Vos soutiens, même symboliques, font une réelle différence pour moi. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring