Dépoussiérage : De la colonisation spatiale

UPDATE : Le PDF a été mis à jour et est désormais disponible en deux versions

En 1998, la Région Wallonne organise un concours à destination des classes du secondaire, concours intitulé Passeport pour l’Espace et ayant pour thème La Colonisation Spatiale.

Un ascenceur spatial mais on dirait un vaisseau

La forme de la participation est laissé à l’appréciation des concurrents : texte, dossier, maquette, expérience. Tout est libre. La classe gagnante se verra offrir un voyage aux États-Unis pour assister à un décollage de navette spatiale.

Malheureusement, personne dans ma classe ne semble être intéressé. Qu’à cela ne tienne, le règlement ne précise rien en ce qui concerne la définition de « classe ». Je décide donc de m’inscrire en tant que unique élève de ma « classe ». Un professeur de mon école accepte de jouer le rôle de « titulaire de classe ».

J’écris alors le texte « Colonie », moitié nouvelle, moitié réflexion scientifique sur la colonisation spatiale. Sur plus d’une cinquantaine de classes participantes, ce texte obtiendra le troisième prix et un voyage à Saint-Omer, pour visiter la Coupole. Bon, c’est pas Cap Canaveral, mais au fond, c’est bien aussi 🙂 .

Ce texte a été écrit à l’âge de 17 ans et j’ai décidé de le dépoussiérer en le plubliant sous licence Creative Commons BY-ND (licence non-libre)[1]. Je n’ai pas touché au texte original tel qu’il dort sur mon disque dur depuis 98. La mise en page est destinée à l’impression. On ne peut à mon sens apprécier pleinement un texte qu’en le lisant sur du papier[2]. Bonne lecture et bon voyage …

Lire le texte sur Medium.

ODT Télécharger le texte complet au format PDF (55 Ko), format folder pour impression et pliage en mini-livre ODT Télécharger le texte complet au format PDF (325 Ko), format A5 pour lecture à l’écran

Notes

[1] Si vous désirez utiliser cet oeuvre dans un cadre nécessitant une licence libre, contactez-moi, je ne suis normalement pas contre. Si vous ne souhaitez pas réutiliser ce travail, merci de ne pas troller sur la licence dans les commentaires

[2] Et je ne souhaite pas publier de version purement électronique, désolé. Je fais encore ce que je veux de mes textes 😉

Je suis @ploum, ingénieur écrivain. Printeurs, mon dernier roman de science-fiction, est disponible en précommande. Abonnez-vous pour recevoir mes billets, partagez-les autour de vous et n'hésitez pas à me soutenir sur Paypal. Votre soutien, même symbolique, compte beaucoup pour moi. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring