Je n’ai que faire de votre business model

Je n’ai que faire de votre business model

English translation available Le monde change et j’en suis heureux. Un petit peu tous les jours, progressivement. Parfois en pire, souvent en mieux. Une des conséquence est que certains business ne sont plus rentables. Ou ne répondent plus à une demande. Ils doivent s’adapter ou faire faillite. C’est normal, on appelle ça l’évolution de la […]

Et si on comptait les votes blancs ?

Et si on comptait les votes blancs ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de l’initiative Le Message d’Étienne Chouard. Pour faire bref, Étienne Chouard y démontre que le vote n’est pas démocratique et qu’au contraire il confisque le pouvoir au profit d’une minorité. De plus, une campagne électorale met en valeur ceux qui sont riches et bons communicateurs, qualités des moins importantes en […]

Les opportunités manquées du Libre 3 : la vie privée

Les opportunités manquées du Libre 3 : la vie privée

Ceci est le billet 3 sur 4 dans la série Les opportunités manquées du Libre

EDIT du 18 décembre 2012 : texte retravaillé pour tenir compte des amis qui partagent vos données. La défense de la vie privée fait partie de l’ADN des promoteurs du logiciel libre. L’équation de base est simple : si le logiciel est libre, on peut contrôler ce qu’il fait de nos données. Il m’est arrivé d’entendre des libristes […]

Les opportunités manquées du Libre 2: la décentralisation

Les opportunités manquées du Libre 2: la décentralisation

Ceci est le billet 2 sur 4 dans la série Les opportunités manquées du Libre

Je vous ai déjà parlé de l’importance de la décentralisation : il faut créer des services indépendants qui communiquent entre eux (l’email) plutôt qu’un gros service qui contrôle tout le monde (Facebook, Google). Mais créer un service décentralisé est une véritable gageure. Si les problèmes techniques sont légion (compatibilité, communication, standardisation), ils ne sont rien face […]

Les opportunités manquées du Libre : la satisfaction

Les opportunités manquées du Libre : la satisfaction

Ceci est le billet 1 sur 4 dans la série Les opportunités manquées du Libre

Pendant des siècles, la définition de l’innovation était « rendre possible quelque chose qui ne l’était pas auparavant ». Même si cela n’affectait qu’une minorité technologiquement lettrée ou ayant la chance d’être bien équipée. Désormais, un autre type d’innovation prend le pas : « rendre agréable à une catégorie de personnes ce qui est possible ». Imaginons que vous souhaitiez […]

My experience working with patents

My experience working with patents

A few years ago, I worked at a very big international company. I was doing R&D in the user interaction field and I had very friendly colleagues: the dream job. At some point, I had what looked like a good idea: make our user’s life easier by predicting his input thanks to multi-modal sensors and […]

Why I’m a Pirate!

Traduction française

Pirate

Dear copyright industry, I’m a pirate. I’m the typical user you are fighting. I’m downloading everything and not giving you one single penny. I don’t even attend concert. You hate me and it’s reciprocal.

When I discovered high-speed Internet, I was a naive young innocent. I was downloading to discover new stuffs. Whenever I liked something, I would go to the shop and buy the CD. I discovered lot of music thanks to the pirate networks. Randomly or following advices. In the end, I bought something like 200 CDs. The first group I’ve joined on Audioscrobbler was called « I still buy CDs« . But today I regret that. I’m asking everyone to not buy CD any more. Not a single one !

Pourquoi je suis un pirate !

English translation

Pirate

Chers industriels de la musique, du cinéma et du divertissement, je suis un pirate. Je suis l’archétype de l’internaute que vous combattez. Je télécharge tout et ne vous reverse pas un seul centime. Je ne vais même pas aux concerts. Vous me détestez et c’est réciproque.

Lorsque j’ai découvert l’Internet haut-débit, j’étais innocent, naïf. Je téléchargeais pour découvrir et, si j’aimais bien, j’achetais le CD. J’ai découvert énormément de musique via les réseaux pirates. Au hasard des mots-clés ou en suivant des recommandations. Au total, j’ai acheté légalement près de 200 CDs. Le premier groupe que j’ai rejoint sur Audioscrobbler s’intitulait « I still buy CDs ». Mais je le regrette. Et je demande à tout le monde de ne plus acheter de CD. Plus un seul.

LibreOffice pour les utilisateurs d’OpenOffice.org

OpenOffice, c’est un nom qui doit vous dire quelque chose. Il y a beaucoup de chances que vous l’utilisiez ou l’ayez essayé, que vous lui trouviez des défauts par rapport à Microsoft Office.

OOo

Lorsque je sors de mon petit monde geek, je suis à chaque fois étonné de voir à quel point peu de logiciels libres ont réellement percé auprès du grand public. Et si, dans le milieu professionnel, beaucoup ont vaguement entendu parler de Linux ou de Ubuntu, peu sont ceux qui comprennent réellement de quoi il s’agit.

Je n’ai trouvé que trois exceptions, très souvent installées et connues par la majorité des utilisateurs, même si ce n’est que pour noter l’infériorité par rapport à des concurrents propriétaires : VLC, Firefox et OpenOffice.org.

Libreoffice

Par contre, il y a des chances que le mot LibreOffice ne vous dise rien. Si c’est le cas, laissez-moi une petit chance de vous l’apprendre. Et si c’est le cas de votre entourage, envoyez-les sur cette page.

En résumé, LibreOffice est le successeur d’OpenOffice et ce que vous devriez installer sur votre ordinateur. Mais comment en est-on arrivé là ?

The aristocratic desktop (part 4) : Kill The Double Click

Ceci est le billet 2 sur 4 dans la série The Aristocratic Desktop

Part 1 : Introduction
Part 2 : Home is Desktop
Part 3 : There’s no tray icon in GNOME !
Part 4 : Kill The Double Click

When I started installing the best desktop possible for Marie and Jean, we were still in the GNOME 2.X era. GNOME 3 solved my previous concerns. No in the way I envisioned it, but solved them anyway. No more desktop icons, no more tray icons.

But now that I’m introducing Marie and Jean to GNOME 3, I still have some concerns. And one of that main concern is the infamous double-click!

Mouse click