Les connaissances sont-elles desuètes ?

Où l’on considère l’aspect révolutionnaire que la société de communication a apporté à la marchandisation des connaissances. Et où l’on reste optimiste sur l’avenir parce que finalement, on va pas se prendre la tête, sans blague.

[Oneliner 2]

« We act as though comfort and luxury were the chief requirements of life, when all that we need to make us happy is something to be enthusiastic about. » Einstein Ce texte est a été publié grâce à votre soutien régulier sur Tipeee et sur Paypal. Je suis @ploum, blogueur, écrivain, conférencier et futurologue. Vous pouvez […]

[Oneliner 7]

Sont-ce les nuages de nos rêves qui dissipent le brouillard de la vie ? Ce texte est a été publié grâce à votre soutien régulier sur Tipeee et sur Paypal. Je suis @ploum, blogueur, écrivain, conférencier et futurologue. Vous pouvez me suivre sur Facebook, Medium ou me contacter. Ce texte est publié sous la licence CC-By […]

Le bonheur n’est qu’une impression !

Je me suis donné pour mission de raconter sur ce blog des trucs plus intéressants que ma petite vie personnelle. Malheureusement pour vous, avant de me lancer dans le blocus estudiantin, je tenais à vous faire part d’une petite expérience personnelle, une petite révélation qu’il m’a été donné de faire. Surtout, ne vous sentez pas obligé de continuer la lecture.

Et que vous restiez ou non, permettez moi de faire dans l’originalité en vous souhaitant à toutes et à tous un joyeux truc…machin, enfin, vous savez sans doute de quoi je veux parler.

Et la poésie bordel ?

ma ptite fleur

Sérieux ! Merde, fait chier bordel !

Où est la poésie ? Où est l’absurde ? Où est passé ma réserve de liquide lave-glace ?

Je me rend compte avec un sérieux effroi du manque de poésie et de la overchiante attitude qui se dégage parfois de mon blog. Et oui… Il en est ainsi lorsque nous voulons contrôler, expliquer, rationnaliser, débattre, sans fin ni but, pour apprendre, se former, oublier, se défendre.

Et s’il en est pour qui cette ligne de vie convient parfaitement, et c’est tout à leur honneur, d’autres petit à petit se morfondent et dépérissent. Un besoin de courant d’air, de poésie, de respiration… Parfois.

Interface en ligne de télécommande

télécommande Force est de constater qu’une maison « normale » est devenu un espace très prolifique pour les télécommandes : la télécommande de la chaîne hi-fi, de la télévision, du magnétoscope, de l’air conditionné, etc. Parfois, en se levant le matin, on jurerait qu’elles se sont reproduit pendant la nuit !

Rajoutons à cela les téléphones portables, sensiblement au même format, plus le téléphone fixe sans-fil.

Le but de tout cet attirail hétéroclite est, en théorie, d’éviter les mouvements inutiles : Je veux écouter de la musique ? Pas besoin de me lever pour allumer la radio ! Je veux allumer la télé[1] ? Mon téléphone sonne ? Les télécommandes sont là pour ça…

En théorie…

Notes

[1] bon, il s’agit bien sûr d’un exemple. Ceux qui me connaissent savent bien que je n’ai jamais eu et n’aurai jamais de télévision

Non non non, rien ne va changer…

…tout tout tout va continuer.

Argh, je m’étais pourtant juré de ne pas parler de sujets trop faciles sur ce blog. Prenons exemple de la constitution européenne : tout a été dit cent fois, et beaucoup mieux que par moi. Aussi, quand j’écris ces vers, ce que ça m’amuse, c’est que ça m’amuse, c’est que ça m’amuse et je vous chie au nez[1] !

drapeau européen

L’Europe, l’Europe, cette merveilleuse idée qui m’a au moins apporté une chose : le fait de pouvoir sortir dans une grosse dizaine de pays des fintes à deux eurocentimes ! Parce qu’auparavant, fallait convertir la finte à deux francs 50 et le jeu de mot à deux balles en pesetas, en couronnes, en francs français, en tickets restaurant…

Notes

[1] Boris Vian, cité de mémoire, extrait du recueil Cantilène en gelée, ouvrage sublime.

[Oneliner 13]

Ce texte est a été publié grâce à votre soutien régulier sur Tipeee et sur Paypal. Je suis @ploum, blogueur, écrivain, conférencier et futurologue. Vous pouvez me suivre sur Facebook, Medium ou me contacter. Ce texte est publié sous la licence CC-By BE. Sharing is caringCe texte est a été publié grâce à votre soutien […]

Je suis tombé sur la jeunesse éternelle !

L’autre jour, sur le chemin menant à mon lieu de travail, j’ai réalisé une de mes spécialités acrobatiques, à savoir la gamelle involontaire et incontrôlée à trotinette.

gamelle Une bien belle figure à vrai dire, tout à fait inattendue étant donné le caractère parfaitement rectiligne de ma trajectoire à ce moment. J’ai tenté de rattraper un léger déséquilibre sans me rendre compte que ma roue avant se trouvait sur un pavé mousseux dans ce tunnel ombragé. L’engin est parti s’écraser sur le mur à tribord tandis que je volais et roulais contre le mur opposé, m’immobilisant dans une flaque.

Je restai quelques secondes sans bouger, comme après chaque chute et, en me relevant, je me souviens avoir murmuré avec un grand sourire :

La vache, elle était belle celle-là !

Birdie !

On dit souvent que les informaticiens ont un langage qui s’apparente au chinois pour le commun des mortels. Mais il n’y a pas que les informaticiens. Pour preuve, cette petite explication datant de hier :