An Open Letter To Pirated Artists

An Open Letter To Pirated Artists

Également disponible en français. Dear artists, A year ago, in order to support the blackout against SOPA, I wrote a blog post explaining why I was pirating your work. A few hours later, the sudden closure of Megaupload gave an unexpected popularity to my text. In the weeks that followed, nearly 100,000 people read it […]

Lettre ouverte aux artistes piratés

Lettre ouverte aux artistes piratés

English translation available. Chers artistes, Il y a un an, en solidarité avec le blackout de protestation contre SOPA, j’ai écrit un billet expliquant pourquoi je piratais vos œuvres. Quelques heures plus tard, la fermeture soudaine de MegaUpload suscitait une vague d’indignation sur le web, donnant à mon billet une visibilité inattendue. Dans les semaines […]

Les Non-humains, tome 2 – Liberté et brosses à dent

Brosse à dent

Il y a près de trois ans, je vous présentais Lilo et Vista, un chargeur de bottes et une jeune femme issue de la frange dominante de la société. Si vous n’étiez pas encore sur ce blog, je vous invite à lire leurs aventures avant de continuer dans ce billet.

À l’époque, vous aviez été nombreux (si, si, trois personnes c’est nombreux) à réclamer une suite. Hélas, c’est une éventualité que je n’avais pas envisagée et j’avais préféré laisser Lilo et Vista à leur intimité.

Je n’ai jamais eu l’idée ni l’envie d’écrire une suite. Mais il y a une semaine, alors que j’observais les réactions à mon billet sur le piratage, Lilo est soudainement réapparu.

Why I’m a Pirate!

Traduction française

Pirate

Dear copyright industry, I’m a pirate. I’m the typical user you are fighting. I’m downloading everything and not giving you one single penny. I don’t even attend concert. You hate me and it’s reciprocal.

When I discovered high-speed Internet, I was a naive young innocent. I was downloading to discover new stuffs. Whenever I liked something, I would go to the shop and buy the CD. I discovered lot of music thanks to the pirate networks. Randomly or following advices. In the end, I bought something like 200 CDs. The first group I’ve joined on Audioscrobbler was called « I still buy CDs« . But today I regret that. I’m asking everyone to not buy CD any more. Not a single one !

Pourquoi je suis un pirate !

English translation

Pirate

Chers industriels de la musique, du cinéma et du divertissement, je suis un pirate. Je suis l’archétype de l’internaute que vous combattez. Je télécharge tout et ne vous reverse pas un seul centime. Je ne vais même pas aux concerts. Vous me détestez et c’est réciproque.

Lorsque j’ai découvert l’Internet haut-débit, j’étais innocent, naïf. Je téléchargeais pour découvrir et, si j’aimais bien, j’achetais le CD. J’ai découvert énormément de musique via les réseaux pirates. Au hasard des mots-clés ou en suivant des recommandations. Au total, j’ai acheté légalement près de 200 CDs. Le premier groupe que j’ai rejoint sur Audioscrobbler s’intitulait « I still buy CDs ». Mais je le regrette. Et je demande à tout le monde de ne plus acheter de CD. Plus un seul.

The End of the Revolution

Traduction en français disponible

Lot of people think that we are on the verge of a revolution, that the foundation of the society will be shaken. I don’t think so.

Random coloured lines

For me, the revolution has already happened, we are at the end of a transition period. We need time to realize it but the changes are there, unavoidable.

La fin de la révolution

English translation available

Beaucoup pensent que nous sommes à la veille d’une révolution, que des bouleversements vont secouer notre société. Je ne le pense pas.

Random coloured lines

À mes yeux, la révolution est terminée, nous sommes à la fin de la période de transition. Il faut juste un peu de temps pour nous en rendre compte mais le changement est déjà présent, irrémédiable.

Le petit Nicolas et le piratage

Le petit Nicolas et le piratage

Ceci est le billet 1 sur 2 dans la série Le petit Nicolas

Ceci est le billet 1 sur 2 dans la série Le petit NicolasL’autre jour à l’école, on a fait un spectacle pour les parents, un vrai avec une scène et des projecteurs. On était tous habillés avec des lunettes de soleil, des vestes en cuir et on criait « Allumer le feu ! » très fort, c’était terrible. […]

Moi ? De rien ! Même pas de lire un super long billet rébarbatif !

Lentement, insidieusement, elle s’est immiscée. Elle rampe, elle contourne, elle est partout, elle est là, parmi nous, la Peur. La grande Peur.

Elle est diablement efficace, elle efface toute raison, toute rationalité, toute logique. Elle autorise tous les excès, tous les abus. Nous connaissons la Peur.

Et lorsque la Peur est au commande, chacun se replie pour protéger son petit bout de survie, pour refuser toute possibilité de discuter. On ne discute pas avec la Peur. Au contraire tout ce qui est différent devient un vecteur de la Peur.

Depuis plusieurs années, le monde plonge dans la Peur et applaudit ceux qui, exploitant la Peur, lutte contre toute différence, renforçant la Peur tout en ayant l’air de la combattre.

Do I have to protect my content with DRM ? (The DRM equation)

So, you are the producer/publisher of a content. You want to make money of it. As much money as possible. You are wondering if you must use DRM or not.

First question

It might be obvious but, at first, ask yourself : « Why do I want to use DRM on my content? ». To fight piracy or illegal copies? Bad answer! Your goal is NOT to fight piracy! Your goal is to earn money. Lots of money. If you could make more money with the help of piracy, would you still fight it? Of course not. So keep in my mind that you want to use DRM to make more money of your content. Nothing else.