Le paradoxe de la corrida

Le paradoxe de la corrida

Un homme est devenu, en quelques heures, l’être le plus détesté des réseaux sociaux car il a tué un lion pour son propre plaisir. En même temps, l’Europe s’émouvait du massacre « traditionnel » de dauphins aux îles Féroé. De la conscience émotionnelle collective semble émerger un consensus sur le fait qu’il soit indigne pour un […]