The captive clown

Clown in a prison Have you ever imagined what would Internet be without an open email protocol ?

Each provider would have his own email protocol. People with an @yahoo.com address would only be able to speak with @yahoo.com addresses, @bigcompany.com would only be able to exchange with @bigcompany.com and so on.
In order to speak with all your friends, you will have between 5 and 10 different addresses. Each address would require his own client ! 10 mail clients ! Hopefully, some free and non-official clients would support multiple protocols. Or try to support them after a massive reverse engineering work…

Guess what ?

This is exactly the instant messaging world we are living in… Sadly…

Avez-vous déjà imaginé ce que serait Internet sans un protocole de courriel ouvert ?

Chaque fournisseur disposerait de son propre protocole. Les personnes avec les adresses en @yahoo.fr ne pourrait communiquer qu’avec les adresses en @yahoo.com, @monfournisseur.fr ne pourrait discuter qu’avec des @monfournisseur.fr etc.
Pour être sûr de communiquer avec tous vos amis, vous auriez entre 5 et 10 adresses mail. Chaque adresse aurait besoin de son propre client de messagerie ! 10 lecteurs d’emails ! Heureusement, quelques clients non-officiels seraient disponibles qui supporteraient tous les protocoles. Ou du moins essayeraient de les supporter…

Vous savez quoi ?

Ce monde est exactement celui de la messagerie instantanée dans lequel nous vivons… Malheureusement…

May 19th – The Open Discussion Day – 19 mai

May 19th will be the « Open Discussion Day » : goodbye legacy IM. The goal of this day is to promote open protocols and interoperability in everyday life.

ODD logo

Le 19 mai sera le « Open Discussion Day » dont le but est de promouvoir les protocoles ouverts et l’interopérabilité dans la vie de tous les jours. Certainement l’occasion de se débarrasser des ses vieilles habitudes.

The bulb and the flower…

Hula-Jabber I’m running the Fritalk public Jabber server for nearly 10 months now. I highly recommend you this wonderful Jabber server with all services you ever dreamed about and a bunch of friendly admins. (Watch out! The 1.0 release is coming shortly…)

But since a few days, we have a new big concurrent : Google Talk. I’m very pleased that google is using Jabber. Maybe we will soon see a world where IM is like email : standardized and not centralized.

I was really happy until I saw that the Google Talk Jabber server is closed to other servers. It’s just like Gmail would only allow you to send and receive mails to and from a Gmail account!

Unacceptable.

Jabber pour Marie et les non ordinateuriens…

Les deux petits crabes m’avaient, sans le savoir, montré la voie dans la promotion de Jabber. Mais lorsqu’on n’est pas familier des termes techniques et qu’on n’est pas un « ordinateurien(sic) », la première question qu’on se pose est « Pourquoi ? ». Et si les crabes m’avaient dit « Comment », la question du « Pourquoi » est peut-être à aborder elle aussi.

palmier

En effet, c’est très bien de la part de Ploum de pas vouloir utiliser MSN, mais pourquoi ? [1]

Certes, Ploum ne veut pas favoriser des logiciels implémentant des protocoles propriétaires, mais pour moi, la phrase précédente ressemble plus à la formule de la relativité générale prononcée en Araméen ancien qu’à une phrase intelligible dans ma langue maternelle.

Alors Ploum va-t-il relever le défi ? Fera-t-il comprendre à Marie ses motivations profondes ? Arrivera-t-il à faire vaciller l’empire de Bill Gates ? D’ailleurs, Bill Gates lui dira-t-il : « Je suis ton père Ploum » avant de lui couper la main ?

suspens

Notes

[1] Pourquoi ? éhé.. Pourquoi ? – private joke physique T4

Les deux crabes, le cocotier et l’utilisateur de Jabber

Le ressac de la mer chaude carresse mes orteils tandis que je me prélasse dans l’ombre du cocotier. Deux petits crabes s’afférent devant moi. Deux petits crabes rouges, qui semblent avoir bien de la peine à pousser une malheureuse boulette de sable. Une fois la boulette arrivée à destination, voilà le premier qui repart en chercher une autre tandis que le second fait claquer ses pinces.

Je suis un vieux con, pas de doute. La preuve, j’ai connu ICQ ! Je suis un vieux con je vous dis…