La vie trépidante des moules… (prélude)

J’ai hérité de mon oncle récemment décédé une toute petite partie de sa bibliothèque. En faisant le tri dans les livres, j’ai découvert une vieille enveloppe jaunie et tachée, oblitérée en 1976, où était griffonné ce que je pense être la toute première vie trépidante des moules. Cette enveloppe est donc la preuve que, outre le fait de prendre des notes un peu partout sur des papiers qui trainent, la vie trépidante des moules est un concept qui se transmet dans les gênes.

I. Stravinsky avait des oies qui se battaient.
Les voisins : encore un conflit d’oies du père Igor.

Je suis @ploum, ingénieur écrivain. Abonnez-vous par mail ou RSS pour ne rater aucun billet (max 2 par semaine). Je suis convaincu que Printeurs, mon dernier roman de science-fiction vous passionnera. Commander mes livres est le meilleur moyen de me soutenir et de m’aider à diffuser mes idées !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.