Mon dieu, c’est plein d’étoiles !

ebook:

– Regarde moi ça Xblllz ! Cet objet bizarre vient juste de tomber du ciel. Et il a tout l’air d’avoir été conçu par une espèce intelligente.
– Quoi Rzkzr ? Tu voudrais dire qu’il y’aurait dans notre système une autre espèce intelligente ?
– Oui, Xblllz, je ne vois pas d’autre explication.
– Pourtant c’est impossible. Toutes les planètes plus proches de l’étoile centrale sont beaucoup trop chaudes pour abriter la vie ! De vrai four à radiations thermostatiques. Je ne voudrais même pas y faire cuire mon rôti de Glonz. Et nos explorations des planètes et satellites plus lointains nous ont appris qu’ils étaient inhabités.
– Je ne sais pas Xblllz, mais il y’a là un mystère que nous devons élucider…

J’avais 16 ans. Je m’en souviens comme si c’était hier. La sonde Cassini Huygens était lancée. Un rapide calcul m’avait appris qu’elle arriverait l’année de mes 24 ans. Bref, une éternité. Autant oublier ça tout de suite…

Lors de mes 18 ans, la sonde est passée faire un petit coucou au dessus de sa planète mère. Là encore, je m’en souviens parfaitement. L’arrivée semblait encore si lointaine. Et puis, 2 ans pour faire un trajet virtuellement nul…

Peu après, une inquiétude se fit à l’ESA. Avait-on correctement calculé l’effet Doppler lors de la descente de Huygens dans l’atmosphère de Titan ? Les données transmises serait-elles utilisables ? (Bravo Daniel, tu as visiblement fait du bon boulot 😉 )

Pour m’être rendu plusieurs fois à l’ESTEC durant ces années et pour avoir connu des personnes travaillant directement sur des sondes ou satellites (dont Huygens), je me suis peu à peu rendu compte de ce qu’envoyer un objet au fin fond du système solaire signifiait : un formidable défi, une aventure extraordinaire mais où la moindre erreur pouvait en une seconde anéantir 20 années d’effort. (Pour se faire une idée, je conseille le très chouette livre de Pierre Kohler « Voyage Au Bout Du Système Solaire« . Certes, il traite de Voyager 2 mais le principe reste le même).

Vendredi 14, 13h55 : J’ai examen dans 5 minutes. Mais je suis encore sur #space et là, miracle : on annonce qu’un signal vient d’être capté, la sonde est vivante. Je suis tout ému. L’examen ? Quel ex.. Ah, oui, zut, vite l’examen ! Ce n’est qu’en rentrant le soir que je découvre les premières images de la surface de Titan.

– Rzkzr, attention ! On dirait qu’il s’active, il va peut-être nous radiographer ou nous filmer.
– Eloignons-nous Xblllz, il vaut mieux ne pas révéler notre présence tout de suite.

Je suis tout ému par cette réussite. De plus, le succès est dû à la coopération plutôt qu’à la compétition. Snif, c’est beau, on est tous frères, l’humanité cébeau, je vous passe le blabla habituel. (Je suis par contre consterné de me rendre compte que je vais avoir 24 ans mais c’est une autre histoire…)

Pour fêter ça, j’ai fait un petit wallpaper à partir d’une image pompée sur le site de l’ESA (dont j’ai rajouté le logo). Je vous l’offre :

Cela faisait des millénaires que le monolithe était là. Et pour la première fois, quelque chose en lui avait tressailli. Ainsi la seconde espèce était parvenue jusqu’ici. Les entrailles de l’obscur parallépipède se mirent à vibrer. Invisible, un signal radio commença à être émis vers un point particulier des profondeurs de l’espace…

Je suis @ploum, conférencier et écrivain électronique. Si vous avez apprécié ce texte, n'hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, Patreon, Paypal, Liberapay ou en millibitcoins 34pp7LupBF7rkz797ovgBTbqcLevuze7LF. Vos soutiens réguliers, même symboliques, sont une réelle motivation et reconnaissance. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring