Juste une poussière au milieu de l’univers…

galaxie Autour de moi, les individus défilent, le regard fixé loin devant eux, vers leur but, leur destination. Parfois, quand le ciel est dégagé, je m’arrête. Et je lève les yeux, un vertige me saisit, un gouffre, une immensité s’offre à mon regard.

Un sentiment m’envahit, ma respiration se fait rapide, mon coeur s’accélère : l’univers me tend les bras, l’infini s’offre à mes yeux. Pourtant mon esprit se refuse à appréhender la réalité de ma condition de poussière microscopique. Je suis si petit. Un microbe en équilibre sur une poussière… Mon émerveillement est si grand.

Lorsque j’ai créé mon tout premier site web[1], armé de ma calculette, j’ai fait un tableau de comparaison des échelles de l’univers. Ce tableau m’accompagne toujours quand je dois faire un exposé sur l’astronomie et expliquer les étoiles à un public. Et bien, on va donner un petit cachet rustique à ce blog en dépoussièrant les vieilleries 😉

Notes

[1] dont l’image de la page d’accueil était la galaxie que vous pouvez voir, je n’ai pas pu résister à ce petit clin d’oeil nostalgique 😉

Le tableau

Objet céleste : Taille réelle (en 1000km): comparaison 1 comparaison 2 comparaison 3
La Terre 12 1 mm 1 micron    (10-6 m) 1 nanomètres  (10-9 m)
L’orbite de la lune autour de la terre 380 3,2 cm 32 microns 32 nanomètres
L’orbite de la terre autour du soleil 149 000 12,416 m 12;416 mm 12 microns
Le soleil 1 392 11,6 cm 0,116 mm 0,116 microns
Le système solaire 5 900 000 491,66 m 49 cm 0,5 mm
Proxima du centaure, l’étoile la plus proche 3,97 . 1010       (4,2 an/lumière) 3 153 km 3,153 km 3,15 m
Notre Galaxie, la voie lactée 9,46 . 1014      (100 000 an/lum) 7,88 . 107 km  (1970 fois le tour de la terre) 78 800 km 78 km

Comment interpréter ce tableau ?

C’est très simple. Imaginez que la terre fasse 1mm. Une petite poussière. Et bien la lune se trouverait à 3,2cm. Le soleil serait lui à plus de 12m (et il aurait une taille de 11 cm). Posez un gros pamplemousse à 12 m d’une poussière et vous aurez une idée de la terre par rapport au soleil !

Pluton serait à 500m de notre pamplemousse et l’étoile la plus proche (donc aussi un pamplemousse) serait elle à plus de 3000km ! Bref, l’homme a été sur la lune (à 3,2cm), l’étoile la plus proche (à 3000km de là) n’est visibiblement pas encore très accessible… Si le soleil a la taille d’un pamplemousse à Paris, Proxima du centaure serait au Caire ! La taille de la galaxie n’est elle tout simplement pas imaginable.

Mais imaginons alors que notre terre fasse maintenant un micron, un millième de millimètre. C’est plus ou moins la taille d’une bactérie ou d’un microbe.

Le rayon de notre système solaire est de 49cm. (mais le soleil lui-même fait un dixième de millimètre). L’étoile la plus proche n’est plus qu’à 3km. Bref, tout devient raisonnable. Sauf que notre galaxie a alors un diamètre de près de 80.000km, soit deux fois le tour de la terre !

Si nous réduisons notre terre à un nanomètre, soit un dix millième de l’épaisseur d’un cheveux (la taille d’une molécule), Proxima du centaure est à 3 m de nous et la galaxie ne fait plus que 78km. Mais pour réduire la terre à la taille d’une molécule…

En fait, si notre système solaire mesurait 1 mm, l’étoile la plus proche serait à 6,43 mètres et la galaxie mesurerait 160,8 km ! !

La voie lactée

Et en dehors de la galaxie ?

Jusqu’ici je ne vous ai parlé que de nous par rapport à la galaxie. Comme si la galaxie était l’élément le plus grand qui soit. Mais en fait, la galaxie est à l’univers ce que l’atome est à la matière : la brique élémentaire !

Les galaxies sont elles-mêmes groupées en amas, qui sont groupés en super-amas. Et c’est vachement grand…

La galaxie la plus proche est Andromède. Si l’on reprend la comparaison 3 (la terre fait un nanomètre), Andromède serait à 1583km de notre galaxie ! (celle-ci faisant elle-même 78km).

Pour ceux qui aiment les chiffres, la distance entre les deux galaxies est de 2 millions d’années-lumière (la voie lactée en fait 100.000 de diamètre), ce qui correspond à 1,9.1019km ou 1,3.1011 fois la distance terre-soleil.

Je fais 1,86m et on n’arrête pas de me dire que je suis grand… J’y crois plus trop finalement.

Je suis @ploum, ingénieur écrivain. Printeurs, mon dernier roman de science-fiction, est disponible en précommande. Abonnez-vous pour recevoir mes billets, partagez-les autour de vous et n'hésitez pas à me soutenir sur Paypal. Votre soutien, même symbolique, compte beaucoup pour moi. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring