Interface en ligne de télécommande

ebook:

télécommande Force est de constater qu’une maison « normale » est devenu un espace très prolifique pour les télécommandes : la télécommande de la chaîne hi-fi, de la télévision, du magnétoscope, de l’air conditionné, etc. Parfois, en se levant le matin, on jurerait qu’elles se sont reproduit pendant la nuit !

Rajoutons à cela les téléphones portables, sensiblement au même format, plus le téléphone fixe sans-fil.

Le but de tout cet attirail hétéroclite est, en théorie, d’éviter les mouvements inutiles : Je veux écouter de la musique ? Pas besoin de me lever pour allumer la radio ! Je veux allumer la télé[1] ? Mon téléphone sonne ? Les télécommandes sont là pour ça…

En théorie…

Notes

[1] bon, il s’agit bien sûr d’un exemple. Ceux qui me connaissent savent bien que je n’ai jamais eu et n’aurai jamais de télévision

Je sais pas pour vous, mais chez moi la télécommande de la chaîne hi-fi est toujours rangée sur la chaîne en question, le téléphone sans fil est juste à coté du combiné téléphone/fax et toutes les télécommandes de télévision/magnétoscope sont toujours rangées sur l’engin qu’elles doivent commander. Et effectivement, vous vous rendrez vite compte qu’en essayant de les ranger ailleurs, vous passerez un quart d’heure à chercher la télécommande plutôt que de faire les deux mètres qui vous séparent de l’engin à commander pour l’allumer à la main.

L’idéal serait une télécommande qui ferait sonner la télécommande voulue afin de la localiser, un peu comme quand on se fait un appel en absence pour retrouver son GSM[1].

Mais du coup, cette meta-télécommande, on la rangerait où ?

Notes

[1] Que celui qui ne l’a jamais fait me jette la première bière !!

Je suis @ploum, conférencier et écrivain électronique. Si vous avez apprécié ce texte, n'hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, Patreon, Paypal, Liberapay ou en millibitcoins 34pp7LupBF7rkz797ovgBTbqcLevuze7LF. Vos soutiens réguliers, même symboliques, sont une réelle motivation et reconnaissance. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring