Breezy pitez-vous !

La foule est massée le long des barrières, le regard pointé vers la route. Soudain, un murmure parcoure la masse et le silence semble se faire quelques secondes.
Et puis, c’est l’explosion. Comme une seule voix, les milliers de personnes s’unissent dans une joie frénétique :
– Elle est là ! Elle arrive !
Et, dans un tonnerre d’applaudissement, apparaît enfin celle que tout le monde attendait, celle qui était sur toutes les lèvres depuis six mois.
Badger, image PUBLIC DOMAIN de wikipedia – Mais .. Mais.. C’est un putois ?!
– Ben oui, évidemment. T’es toujours le 6 juin[1] ou quoi ?

Notes

[1] Tu débarques quoi.. Faut suivre!

Récapitulons donc:

Ubuntu est un système d’exploitation. À ce titre, il peut parfaitement remplacer Windows sur votre ordinateur. Si vous n’êtes pas familier avec tout ça ou nouveau à l’univers d’Ubuntu, je vous encourage vivement à lire l’explication suivante. Attention, cette explication concernait la version précédente, Hoary. L’actuelle « Breezy » est évidemment bien meilleure[1] mais l’explication reste la même.

Breezy Badger est en effet le petit dernier des laboratoires Ubuntu. Une version qui va nous accompagner durant 6 mois. Breezy apporte évidemment son lot de nouveautés et d’améliorations.
Breezy Badger

Si vous êtes un peu familier avec Ubuntu, vous êtes déjà au courant de tout ça. Et c’est là qu’Ubuntu a besoin de vous. Nous sommes tous des Ubuntites et seul l’union de nos forces permettra de résoudre le critique Bug n°1.
Dapper Drake, le successeur de Breezy Badger, sortira en avril 2006. Dans 6 mois à peine. Cette version sera en concurrence directe avec Windows Vista. Il faut donc qu’elle soit parfaite. Et cela ne peut se faire sans vous.

Concrètement :

Rapporter des bugs

Dès aujourd’hui et dès que vous rencontrez le moindre problème. Un bug non rapporté est un bug qui ne sera JAMAIS résolu. Il est donc primordial que vous vous créiez un compte sur Launchpad et que vous rapportiez TOUS les problèmes que vous rencontrez[2].
Souvenez-vous que Ubuntu se veut une incarnation de la perfection. Tout ce qui n’est pas parfait est donc un bug potentiel. Vous devez chipoter un peu pour installer une carte réseau ? C’est un bug potentiel. Votre son ne marche pas sans d’obscures manipulations ? C’est un bug potentiel. Le détecteur de fumée USB ne fonctionne pas sur votre portable Machin ? C’est un bug potentiel…
C’est donc une nécessité que chacun prenne le temps d’écrire sous forme de bug les améliorations nécessaires pour Dapper Drake[3].

Agrandir la communauté

Votre voisin à un problème sous son système propriétaire ? Breezy lui conviendra très bien. Maman, ma grande soeur, mémé, pépé, le chat ? Sous Breezy et que ça saute… Non mais c’est vrai quoi, sans blague. Pour Warty on proposait gentillement, pour Hoary on était un peu insistant. Si ils ont toujours pas compris, allez hop[4] !
Chaque nouvel utilisateur sous Ubuntu est l’occasion d’observer sa manière d’explorer et éventuellement de rapporter des bugs liés à l’ergonomie.
Ubuntu Circle

Contribuer ?

C’est pas tout de rapporter des bugs, il faut aussi les résoudre. Alors, si un bug semble dans vos cordes, pourquoi ne pas se lancer ?

Prendre son pied

Parce qu’après tout, on est quand même pas ici pour passer son temps à soupirer. Alors, on relève les coins, on fait la fête, on regarde les feuilles jaunir, c’est joli, et on apprécie les surprises qui vont, comme les feuilles, ne pas tarder à tomber[5]
Parce qu’une des plus belles réussites d’Ubuntu, c’est quand même qu’on se marre bien.

Et ça, c’est plus important que toutes les GPL du monde… Alors, Breezy pitez-vous dessus !

Notes

[1] Si vous me passez l’expression, elle rox sa maman ours en string

[2] après avoir bien entendu vérifier qu’ils n’étaient pas déjà rapportés

[3] Et oui, voilà à peine quelques heures que Breezy est sortie que l’on pense déjà au futur. C’est cela être visionnaire. Seb128 va pas être content…

[4] Et on répond « Chef, oui chef! » M’en vais te les dresser moi, graine de faignants

[5] Du teasing ? Quel teasing ?

Je suis @ploum, ingénieur écrivain. Printeurs, mon dernier roman de science-fiction, est disponible en précommande. Abonnez-vous pour recevoir mes billets, partagez-les autour de vous et n'hésitez pas à me soutenir sur Paypal. Votre soutien, même symbolique, compte beaucoup pour moi. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring