Ubuntu, le livre

ebook:

Ploum et son livre Pour entamer 2006 de belle manière, j’ai l’immense plaisir de vous annoncer la sortie du livre « Ubuntu, une distribution Linux facile à utiliser » aux éditions Eyrolles, livre dont je suis l’auteur avec Benoît Caccinolo et Joyce Markoll. Fin de teasing.

Pour un narcissique tel que moi, comment mieux commencer l’année qu’en voyant mon nom pour la première fois en haut d’une couverture ? C’est donc avec une fierté non-dissimulée que je signe un ouvrage édité chez Eyrolles (excusez du peu!) et préfacé par Mark « sabdfl » Shuttleworth himself.

Je ne peux que vous conseiller de l’acquérir chez votre libraire préféré ou en ligne, sisi. Quoi ? Je ne suis pas un bon commercial peut-être ? Laissez-moi donc quelques lignes pour vous convaincre.

Oui, vous *insérez ici votre nom* avez été personnellement choisi ! Échangeriez-vous un livre Ubuntu Eyrolles contre deux Micro Application ? Commandez maintenant et recevez en cadeau exculsif un magnifique épagneul en velours bleu anti-courants d’air ou bien le set complet des 6 tasses en porcelaine Princesse Diana, dans la limite des stocks disponibles.

Ubuntu Linux ? C’est quoi ce truc ?

ordinateurJe précise tout de suite : Ubuntu est un machin lié à l’informatique et aux ordinateurs. Je sais que cet aspect effraie beaucoup de monde. Qu’à cela ne tienne, l’informatique devient un outil indispensable et il n’est jamais inutile d’en savoir un peu plus à ce sujet. Je vous engage donc à prendre 5 minutes pour lire ces quelques explications. Je vous garantis un remboursement en cas de non-satisfaction, c’est le contrat de confiance Ploum ;-).

Afin de fonctionner, votre ordinateur a besoin de ce qu’on appelle un système d’exploitation. Le plus courant (et malheureusement l’un des plus mauvais et des plus compliqués à mes yeux) est Windows, produit par la société Microsoft.

Une alternative dont beaucoup de personnes ont déjà entendu le nom est « Linux ». Ubuntu, à laquelle je consacre une bonne partie de mon temps depuis fin juillet 2004, est à mes yeux une des meilleures versions de Linux pour le grand public : stable, extrêmement simple, mise à jour tous les 6 mois.

logo Ubuntu

Si vous voulez mieux comprendre ce que sont Ubuntu et les systèmes d’exploitations, je vous invite à lire l’explication suivante.

Avec Ubuntu, vous vous passez non seulement de l’hégémonie Microsoftienne mais, et c’est à mes yeux très important, vous soutenez la liberté, Ubuntu étant en effet un « logiciel libre« , logiciel que vous pouvez modifier, redistribuer, étudier et partager avec vos amis.

Un bouquin sur Ubuntu ?

Ubuntu book Ubuntu a beau être facile, passer de Windows à Ubuntu est tout de même un sacré changement. Les repères sont complètement différents, il faut modifier en profondeur ses habitudes informatiques[1], bref il faut accepter de réapprendre. En ce sens, la communauté francophone des utilisateurs d’Ubuntu est d’un grand secours. Son forum regorge de passionnés accueillants, ouverts et prêt à vous aider dans votre démarche.

Cependant, si le forum est parfait pour trouver de l’aide sur un problème ponctuel et précis, il est souvent nécessaire d’avoir une vue d’ensemble, de pouvoir se baser sur une référence consistante avec elle-même, de suivre des instructions claires et détaillées mais aussi de tenter de comprendre ce qu’on est en train de faire avec son ordinateur. C’est le but que nous avons tenté d’atteindre avec ce livre, dédié à la formidable communauté francophone et à tous les utilisateurs d’Ubuntu.

Nous, ce sont trois auteurs, passionnés par le libre : Benoit « Übber Geek » Caccinolo, Joyce « Éternelle Débutante » Markoll et votre serviteur, Lionel « j’en ai une bonne » Dricot[2].

Dans la dernière ligne droite, quelques pointures de la communauté ont ajouté leur grain de sel : Gilles « Cette fois-ci c’est pour de vrai, je ferme mon blog » Fabio, Niko « C’est l’heure de prendre un thé » Perriault et Thierry « Format tout vert » Stoehr.

Mais ai-je le niveau pour lire un tel livre ? Je ne suis pas informaticien !

Le livre Pas de problème. Le but de ce livre est de vous permettre d’apprendre à utiliser Ubuntu au moins aussi bien, si pas mieux, que votre Windows ou votre système actuel. Le livre explique autant que possible les concepts abordés et se tourne résolument vers un public non-technique et souhaitant utiliser son ordinateur dans un cadre bureautique.

Pour que l’informatique soit un outil et non un ennemi ! Tadaaam ! Le deuxième avec 1,7% de réduction, super promo au rayon des fruits et légumes…

Nous ne perdons pas de vue que l’informatique est un outil qui doit servir vos réalisations, pas une finalité en soi. Cela ne nous empêche pas de consacrer des paragraphes entiers à des aspects plus humains, à l’historique, aux anecdotes. Il suffit, pour se convaincre, de lire les premiers mots du premier chapitre[3] (avec lesquels j’ai honteusement teasé mes courageux lecteurs) ou bien le début du chapitre concernant l’installation.

Si vous n’y connaissez rien en informatique mais que vous avez un certain intérêt, un brin de motivation, nul doute que ce livre vous apprendra beaucoup. Si vous connaissez déjà un peu Ubuntu, alors nous espérons que ce livre vous permettra de découvrir plein d’astuces, d’anecdotes ou certaines facettes jusque là inexplorées.
Si vous êtes le prototype du geek gourou de la ligne de commande, autant vous prévenir que ce livre se centre autant que possible sur l’interface graphique. Certes, nous avons quelques encarts plus techniques (comme par exemple celui sur le son ou l’appendice sur l’utilisation en temps que serveur) mais ce n’est pas la généralité. Néanmoins, vous vous devez de posséder ce livre dans votre bibliothèque afin de le prêter à vos amis et leur permettre de découvrir Ubuntu autrement qu’en vous regardant taper des commandes cryptiques sur un écran « comme du Dos ».

Quelques critiques sur le web à propos de ce livre[4]:
Quelques annonces de la communauté pour la sortie du livre :

Si aucune de toutes ces raisons ne vous semble valable, lisez-le juste pour me faire plaisir 😉 En plus, vous recevez un CD Ubuntu 5.10 Breezy avec.

Spéciale dédicace…

Je me la pête Écrire un tel livre n’est pas une entreprise de tout repos. Les descriptions techniques sont aussi parfois fastidieuses et j’espère que mon prochain ouvrage sera de la fiction (si un éditeur intéressé passe par ici, qu’il me contacte sans tarder ![5]).

Aussi, j’ai trouvé un chouette jeu : de mon côté, j’essayais de mettre le plus de jeux de mots douteux et de blagues vaseuses dans mon texte. Les relecteurs et l’éditrice, de leur côté, tentaient de les trouver et de les supprimer. Et autant vous dire, je suis très fort à ce jeu. J’ai gagné, quelques unes sont passées[6]. Serez-vous meilleur que les relecteurs et saurez-vous trouver les ploumeries qui jalonnent ces pages ?

Enfin, voici le moment « émotion-remise-des-césars » que tout le monde attendais : Je dédicace ce livre à mes amis, à qui j’ai tout caché jusqu’au bout et qui ont du me supporter sans savoir pourquoi, tout spécialement à Bertrand qui a vraiment enduré tout plein de ma part, à tout le 127.1, aux KSR’s, à tout LouvainLiNux mais surtout et avant tout aux développeurs Ubuntu, à tous les membres des forums Ubuntu-fr et Andesi, qui m’ont bien aidé sans le savoir, à LinuxFR et sa communauté, qui me permet de troller tout en gagnant des bouquins, ainsi qu’à mes lecteurs sur ce blog, lecteurs dont j’ai énormément de plaisir à lire les commentaires et à voir revenir, billets après billets. Gros bisous à Play, Mitternacht et OliveSimon pour le teasing avorté.

À vous tous, que je viens de citer, et à tous les autres, qui lisent ces quelques lignes depuis un aggrégateur, parce que je leur ai envoyé un mail ou après avoir suivi un lien par hasard sur le web, je vous souhaite…

UNE ANNÉE 2006 ABSOLUMENT UBUNTUESQUE, PLEINE DE RIRES ET DE FÊTES !

Bonne lecture, meilleurs voeux et merci à vous 🙂

Ploum en espadrilles PS : J’ai reçu une demande de dédicace (waw ! À moi les filles en bikinis dans ma piscine privée !). Bien que je n’aie encore jamais fait de dédicace de ma vie, je suis extêmement flatté. Je n’ai pas de livre en stock et je n’ai de toutes façons pas le droit d’en vendre. Il est donc nécessaire que vous vous procuriez le bouquin par vos propres moyens. Commandez-le chez votre libraire. S’il reçoit plusieurs demandes de ce style, il sera sans doute tenté de les mettre en étalage, ce qui est une excellente chose ;-). Une fois que vous avez le livre, passez lors d’un First Jeudi à Louvain-la-Neuve. D’autre part, il me semble qu’il y a pas mal d’Ubunteros à Waterloo. Si jamais un « WaterLug » se forme et organise des activités, prévenez-moi, je serais heureux de participer. Une autre solution est encore de vous joindre à la discussion Ubuntu-be au FOSDEM en février 2006.

PPS : toute cette histoire me monte un peu à la tête. Si je deviens trop insupportable, dîtes-le moi et foutez moi une bonne baffe, je le mérite amplement.

PPPS : Ben oui, j’étais en espadrilles pour prendre les photos. Vous n’aimez pas mes espadrilles ?

Notes

[1] Non, il n’y a plus besoin d’un antivirus ! Mais puisque je vous dit que les virus sont avant tout une spécialité de Windows !

[2] Même si « Hé ! J’en ai une bonne ! » est un surnom qui m’a vraiment poursuivi pendant les mois où je faisais l’acteur, je préfère que vous m’appeliez Ploum tout court 😉

[3] Qui sont aussi les tout premiers mots que j’ai écrit pour ce livre. Devant un OpenOffice.org tout blanc, je me suis lancé et j’ai pondu ça… Je ne sais pas ce qu’il y’avait dans le plat de la cantine ce jour-là mais l’analyse aurait sans doute été extêmement intéressante.

[4] Si vous en voyez d’autres ou si vous en écrivez une vous même, postez le lien dans les commentaires, je mettrai ce billet à jour pour ajouter votre lien.

[5] Ben quoi ? On peut rêver non ? J’ai des tas de projets et des trucs déjà écrits, sisi…

[6] Malheureusement pas ma référence à « Terriblement Efficace » de Tessa Martin. Dommage, je la trouvais terrible.

Je suis @ploum, conférencier et écrivain électronique. Si vous avez apprécié ce texte, n'hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, Patreon, Paypal, Liberapay ou en millibitcoins 34pp7LupBF7rkz797ovgBTbqcLevuze7LF. Vos soutiens réguliers, même symboliques, sont une réelle motivation et reconnaissance. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring