Lectures 3

Lectures 3

Quelques liens en vrac que vous pouvez lire sans vous connecter aux réseaux sociaux.

RSS, mailing-list et réseaux sociaux

J’ai posté un article expliquant comment les réseaux sociaux nous faisaient croire que nous avions une audience alors que c’était l’inverse. Un paradigme que j’avais déjà dénoncé lorsque j’avais découvert des messages envoyés sur mon compte Facebook plusieurs années auparavant. J’ai déjà également dénoncé le faux impact publicitaire sur les réseaux sociaux. Il s’avère que les publicités sont très souvent des arnaques. Notamment cette histoire d’un spécialiste de l’e-commerce qui a vu son compte dépenser 4000$ en publicités facebook pour du matériel vietnamien.

Le professeur de droit Eric Posner attire d’ailleurs l’attention sur la dangerosité de se créer un profil Twitter pour se créer une réputation, arguant que la seule réputation qu’on se fait est celle de faire des petites phrases courtes.

Il s’avère que, à l’exception des gens qui vivent des réseaux sociaux, je reçois un nombre incalculable de réactions qui me confortent dans cette idée que Facebook éloigne au lieu de rapprocher, qui avouent avoir perdu contact avec mon blog suite aux réseaux sociaux, n’avoir découvert que très tard la campagne Ulule Printeurs (jusque demain !), notamment grâce à Sebsauvage. Je constate également un retour en grâce du RSS et des mailing-listes, notamment les mailing-listes payantes via Substack.

Dimitri Regnier a fait une courte comparaison des solutions de mailing-list :

D’ailleurs, je vous invite à vous inscrire à la mienne ou à me suivre via RSS. je m’engage à ce que les contenus soient identiques.

Des bienfaits de la lecture

J’en ai déjà parlé mais la lecture, la vraie dans un livre, est une vraie gymnastique du cerveau. Pour entretenir son cerveau, il faut lire tous les jours. Le top du top ? Lire de la fiction ! En lisant de la fiction, vous activez toutes les aires de votre cerveau. Votre cerveau vit littéralement l’histoire, crée des souvenirs, des expériences, des apprentissages, des nouvelles connexions. Bref, lisez plus de fiction ! (Ça tombe bien, y’a justement un très bon roman de science-fiction à commander, je ne vous l’ai pas déjà dit ?)

Je rêve toujours de créer un réseau de lecture décentralisé, directement accessible depuis une liseuse e-ink. Les idées fusent dans le domaine comme cette proposition de GoodReads décentralisé :

Politique et Covid

J’aime beaucoup François De Smet. Un philosophe entré en politique, ça hausse un peu le niveau, ça fait plaisir à lire. Il signe ici un court, mais percutant éditorial sur le port des signes religieux.

D’ailleurs, on se plaint beaucoup de nos politiques et même s’ils ne font que le quart du tiers de ce qu’ils promettent, il faut souligner la chance de vivre dans une Europe où la présidente tient un discours sur l’importance de l’écologie, de l’accueil de l’autre, du respect de la différence et du soutien à la science. D’accord, ce ne sont que des mots mais, dans d’autres parties du monde (suivez mon regard), même les mots sont effroyables.

Cela fait plusieurs semaines que j’annonce que si l’épidémie de grippe traditionnelle est virulente cet hiver, on saura que toutes nos mesures, nos masques, nos distanciations, nos gels sont de la poudre aux yeux. Sauf que la saison de la grippe, c’est maintenant dans l’hémisphère sud. Et que la grippe saisonnière est… 200x moins importante que d’habitude. Du jamais vu.

En supersimplifiant, cela signifie que toutes les mesures que l’on prend et qui nous embêtent sont efficaces. Vous avez 200x moins de chance d’attraper le covid avec les mesures actuelles que sans. 200x moins de chances d’être hospitalisé Le masque m’ennuie beaucoup mais les mesures fonctionnent ! Après, il faudra se poser les questions de l’impact psychologique…

Absurdité académique

J’ai beaucoup glosé sur l’absurdité administrative des universités. J’ai écrit un essai sur le sujet, mais rien ne vaut The Utopia of Rules, du très regretté David Graeber (je ne fais pas à l’idée qu’il soit mort…)

Il s’avère que je ne suis pas le seul. Voici le témoignage d’un excellent cryptographe qui a préféré monter sa boîte pour travailler aux sujets qui l’intéressaient car les comités chargés de lui accorder une bourse ne savaient pas de quoi il parlait. Comme il le dit lui-même, si on lui avait donné une bourse de 5 ans pour faire de la recherche et montrer au bout de 5 ans son travail, il aurait signé à deux mains. Mais plutôt que faire des rapports et devoir justifier le temps passé, il a préféré trouver une autre voie. Ce qui en dit long sur « l’élite intellectuelle » qui reste dans nos universités. Ce ne sont pas les meilleurs cerveaux, ce sont les meilleurs bureaucrates…

Écologie

Le plastique est majoritairement non-recyclable. La frénésie du recyclage du plastique serait une action du lobby pétrolier avec deux objectifs : premièrement nous faire croire que le plastique est écolo et, deuxièmement, rejeter la faute de la pollution plastique sur les particuliers qui « ne recyclent pas ». Ce qu’on vit avec le plastique est similaire à ce qu’on a vécu avec la cigarette il y’a 50 ans.

Un article incroyablement intéressant sur la culture des forêts en taillis (« coppicing ») et sur la relation entre l’homme et son environnement. Avec cette équation magnifique de simplicité : jusqu’au 19ème siècle, tout bois de chauffage était cultivé dans les 15km de son utilisation. Au-dessus de cette distance, l’énergie nécessaire au transport est supérieure à l’énergie fournie par le bois. Le pétrole a rompu les équilibres.

Paranormal

Carrie Poppy a un jour habité dans une maison hantée : sensation étrange, bruits bizarres. Elle s’est renseignée et, aujourd’hui, elle enquête sur les phénomènes paranormaux. Elle aimerait nous dire que, dans 9 cas sur 10, la science triomphe et qu’une explication simple et rationnelle est trouvée. Ce n’est pas le cas. C’est dans 10 cas sur 10. Mais l’explication rationelle de sa maison hantée est encore plus terrifiante qu’un fantôme !

Tour de France

Je viens de finir « Socrate à vélo », écrit par Guillaume Martin, brillant 11ème du dernier tour de France. Lecture amusante pour qui aime la philosophie et le vélo. Avec mon fils de 3 ans, on a pris l’habitude de regarder ensemble les derniers kilomètres de chaque étape. Il adore Guillaume Martin car, comme papa, « il écrit des livres et fait du vélo ». Il tente de le trouver dans le peloton sur l’écran. Il m’a demandé plusieurs fois pourquoi je n’étais pas dans la course. J’ai beau lui expliquer que ce sont les meilleurs du monde, il ne comprend pas que je n’en fasse pas partie (c’est flatteur !). Mais, durant la dernière semaine, son préféré, c’était Pogacar. « Ça c’est le livre de Guillaume Martin et moi je suis… Pogacaaaar ! ». Personnellement, je soutenais Roglic. À 3 ans, il a déjà de meilleurs pronostics que moi…

Écriture

Il vous reste 33h pour commander, si ce n’est pas encore fait, votre exemplaire de Printeurs. C’est incroyablement important pour moi parce qu’on est aux portes des 450 exemplaires, ce qui signifierait un contrat automatique pour un tome 2, tome 2 que vous pourriez choisir de recevoir durant son écriture, un épisode par semaine. Vos réactions pourraient même influencer l’histoire ! Du coup, je suis en train de réfléchir à l’histoire. Et j’ai même proposé au « chef de l’Internet » d’y jouer son propre rôle.

Bref, chaque exemplaire compte ! (et si votre escarcelle s’y refuse, contactez-moi pour un roman suspendu)

Photo by Patrick Tomasso on Unsplash

Je suis @ploum, ingénieur écrivain. Abonnez-vous pour recevoir mes billets par mail ou RSS, partagez mes écrits autour de vous autour de vous et soutenez-moi en achetant mes livres. Commandez Printeurs, mon dernier roman de science-fiction..

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring