Lectures 4 : un tournant civilisationnel

Lectures 4 : un tournant civilisationnel

Quelques liens en vrac que vous pouvez lire sans vous connecter aux réseaux sociaux. Je reçois de nombreux mails enthousiastes pour ce type de billets au format « brêves ». C’est donc un format qui semble apporter de la valeur, mais qui, ironiquement, n’a aucune chance de « faire le buzz ». Tant mieux, ce n’est pas ce que vous et moi cherchons. On n’est pas bien là, entre nous ? Au fait, vous préférez des billets plus courts et plus fréquents ? Ou on continue ?

Minimalisme numérique

J’en parle souvent, mais c’est important de ne pas l’oublier : même quand on ne les utilise pas, nos smartphones nous rendent bêtes. Le simple fait d’avoir un smartphone à portée de main nous déconcentre.

https://www.calnewport.com/blog/2020/09/22/do-smartphones-make-us-dumber/

Le problème chez les adultes, c’est que pour se concentrer, il faut induire un certain sentiment d’urgence, sentiment qui produit des hormones qui nous donnent envie de passer à l’action et donc de nous déconcentrer. Il faut apprendre à passer outre ce cap pour approcher la concentration profonde et efficace.

https://www.calnewport.com/blog/2020/09/29/on-the-neurochemistry-of-deep-work/

Un bon exemple en la personne de Trump. En analysant ses tweets, on peut découvrir qu’il dort de moins en moins longtemps et que cela a un impact direct sur… ses tweets eux-mêmes ! Moins il dort, moins ses tweets sont positifs et moins ils génèrent de l’engagement. Trump ne m’intéresse pas, mais on peut facilement généraliser cette observation à soi-même.

https://www.psychnewsdaily.com/analysis-of-trumps-tweets-show-hes-sleeping-less-and-getting-angrier/

Il faut dire qu’il y’a de quoi être énervé, car, quand on prend du recul, notre technologie mirobolante fonctionne mal. Très mal. Ça clignote partout, mais faîtes un peu l’exercice de noter tout ce qui « ne va pas » dans une journée. Je suis ingénieur en informatique et j’ai passé plus d’une heure de ma matinée à tenter de me connecter à un site du gouvernement avec ma carte d’identité électronique.

https://tonsky.me/blog/tech-sucks/

Ce n’est pas un hasard si je me tourne de plus en plus vers le minimalisme numérique.

https://ploum.net/series/distraction-free/

Mais je suis loin d’être le seul. Exemple très proche du mien avec l’écrivaine Florie Vine.

https://florieteller.com/minimalisme-numerique/

Personnellement, je tente de ne plus créer de compte nulle part, de les supprimer (je vous en reparlerai), de ne plus télécharger de logiciels, de réduire mes besoins. Malheureusement, ceux qui conçoivent certains de mes logiciels ne font pas toujours pareil. Mozilla est actuellement sur la sellette. Alors que Firefox dégringole dans les parts de marché, que les seules sources de revenus proviennent, indirectement, du capitalisme de surveillance, le salaire des exécutifs n’a fait qu’augmenter. Comme dans les banques.

http://calpaterson.com/mozilla.html

Fierté

Beaucoup d’écrivains ont des pages Wikipédia. Mais combien sont cités dans les exemples du Wiktionnaire ? J’ai découvert que j’en fais partie. J’en suis très fier.

https://fr.wiktionary.org/wiki/salvation

Imaginaires & Vélo

J’aime beaucoup les nouvelles noires de Valéry Bonneau. Du coup, j’ai été content de découvrir qu’il sortait un recueil papier. Pas forcément pour les relire immédiatement, mais parce qu’elles méritent une place dans ma bibliothèque. Souvenez-vous d’Umberto Eco : une bibliothèque n’est pas la liste de ce qu’on sait, c’est une mine de ce qu’on ne connait pas encore.

https://www.valerybonneau.com/bibliographie/dans-la-foule-nouvelles-noires-pour-se-rire-du-desespoir-volume-5

Et même si je ne suis pas fan du format podcast, je n’ai pas pu résister de contribuer modestement au projet d’Antoine et Léa.

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/nos-spheres-le-podcast-qui-interroge-nos-imaginaires-sociaux-et-politiques/tabs/description

Thierry Crouzet a organisé un tour en vélo de l’Hérault au mois d’avril. J’avais très envie de participer, mais le covid est passé par là. Finalement, ils ont été deux à le faire en septembre. Et c’est un régal à lire.

https://tcrouzet.com/2020/09/28/bikepacking-dans-la-tourmente/

Un régal et à la fois une frustration intense de ne pas avoir été présent. Mon expérience de 2019 me donne encore des fourmis dans les jambes. Je ne sais pas encore comment ni où ni avec qui, mais, en 2021, j’espère remettre le couvert.

https://ploum.net/de-la-mediterranee-a-latlantique-en-vtt/

J’avais séparé les sections « Imaginaires » et « Vélo ». Puis je suis retombé sur ce billet de Thierry :

https://tcrouzet.com/2019/02/15/le-velo-comme-ecriture/

Effondrement

Le problème du Covid ne serait pas la contagiosité, mais la variabilité de cette contagiosité. Les mesures à prendre pour une maladie à contagiosité variable sont très différentes. Continuez à éviter les réunions de famille, les sorties cinéma et les restaurants bondés.

https://www.theatlantic.com/health/archive/2020/09/k-overlooked-variable-driving-pandemic/616548/

De toute façon, si vous craignez un effondrement civilisationnel, j’ai une bonne nouvelle. Il ne va pas arriver. Nous sommes tout simplement en plein dedans. Avec de la chance, on y survit.

https://gen.medium.com/i-lived-through-collapse-america-is-already-there-ba1e4b54c5fc

Pour maximiser nos chances de survies, cependant, il faut peut-être accepter de prendre des décisions rationnelles. Notamment sur le fait que l’énergie nucléaire est la plus propre, la plus sûre et la plus efficace que nous ayons sous la main. Et que les radiations sont certainement beaucoup moins dangereuses que ce l’on peut croire.

https://www.bbc.com/news/science-environment-54211450

Journalisme

Le procès pour l’extradition de Julian Assange est l’occasion de condamner le fait de… faire du journalisme, tout simplement.

https://www.jonathan-cook.net/blog/2020-09-22/guardian-silent-assange-trial/

Le tout en l’accusant de broutilles techniques parce qu’il n’y a pas grand-chose d’autre dont on peut accuser Assange sans immédiatement accuser l’ensemble de la profession des journalistes.

https://dissenter.substack.com/p/prosecutors-password-cracking-conspiracy

Aucun média ne prend la défense d’Assange. Normal, les « journalistes » modernes sont désormais payés par les subventions publiques et par les grands groupes industriels.

https://ploum.net/la-mort-de-la-presse-tant-mieux/

L’imprimerie

Dans un billet que j’estime extrêmement important, je défendais l’idée selon laquelle l’imprimerie était un véritable tournant civilisationnel.

https://ploum.net/il-faudra-la-construire-sans-eux/

C’est avec surprise que j’ai découvert, au détour d’un roman très célèbre, que je bredouillais des idées défendues avec autrement de talent par un illustre prédécesseur. Je vous laisse deviner :

Chapitre 2 : Ceci tuera cela

À notre sens, cette pensée avait deux faces. C’était d’abord une pensée de prêtre. C’était l’effroi du sacerdoce devant un agent nouveau, l’imprimerie. C’était l’épouvante et l’éblouissement de l’homme du sanctuaire devant la presse lumineuse de Gutenberg. C’était la chaire et le manuscrit, la parole parlée et la parole écrite, s’alarmant de la parole imprimée ; quelque chose de pareil à la stupeur d’un passereau qui verrait l’ange Légion ouvrir ses six millions d’ailes. C’était le cri du prophète qui entend déjà bruire et fourmiller l’humanité émancipée, qui voit dans l’avenir l’intelligence saper la foi, l’opinion détrôner la croyance, le monde secouer Rome. Pronostic du philosophe qui voit la pensée humaine, volatilisée par la presse, s’évaporer du récipient théocratique. Terreur du soldat qui examine le bélier d’airain et qui dit : La tour croulera. Cela signifiait qu’une puissance allait succéder à une autre puissance. Cela voulait dire : La presse tuera l’église.

[…]

L’invention de l’imprimerie est le plus grand événement de l’histoire. C’est la révolution mère. C’est le mode d’expression de l’humanité qui se renouvelle totalement, c’est la pensée humaine qui dépouille une forme et en revêt une autre, c’est le complet et définitif changement de peau de ce serpent symbolique qui, depuis Adam, représente l’intelligence.

[…]

En même temps que les arts, la pensée s’émancipe de tous côtés. Les hérésiarques du moyen âge avaient déjà fait de larges entailles au catholicisme. Le seizième siècle brise l’unité religieuse. Avant l’imprimerie, la réforme n’eût été qu’un schisme, l’imprimerie la fait révolution. Ôtez la presse, l’hérésie est énervée. Que ce soit fatal ou providentiel, Gutenberg est le précurseur de Luther.

Vous avez bien entendu reconnu la plume de Victor Hugo dans « Notre-Dame de Paris ». Je ne résiste pas à vous donner un dernier extrait, issu du chapitre : « Gringoire a plusieurs bonnes idées de suite rue des Bernardins ».

– Qu’avez-vous donc tant qui vous attache à la vie ?
– Ah ! mille raisons !
– Lesquelles, s’il vous plaît ?
– Lesquelles ? L’air, le ciel, le matin, le soir, le clair de lune, mes bons amis les truands, nos gorges chaudes avec les vilotières, les belles architectures de Paris à étudier, trois gros livres à faire, dont un contre l’évêque et ses moulins, que sais-je, moi ? Anaxagoras disait qu’il était au monde pour admirer le soleil. Et puis, j’ai le bonheur de passer toutes mes journées du matin au soir avec un homme de génie qui est moi, et c’est fort agréable.

Je vous souhaite le même bonheur que Gringoire, d’excellentes lectures et un bon week-end !

Photo by Pedro Lastra on Unsplash

Je suis @ploum, ingénieur écrivain. Abonnez-vous pour recevoir mes billets par mail ou RSS, partagez mes écrits autour de vous autour de vous et soutenez-moi en achetant mes livres. Commandez Printeurs, mon dernier roman de science-fiction..

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring