Comment gagner des sous, légalement et sans rien faire, avec les titres-services

ebook:

Vous vous plaignez que l’état belge prend tout vos sous ? Que vos impôts sont dilapidés ? Je vous offre de les récupérer en partie. Cela fait des années que j’utilise les titres-services et j’ai un peu honte d’avouer que c’est seulement maintenant que je découvre le parti que nous pourrions, ensemble, en tirer.

Pour ce faire, je vais créer ma société spécialisée dans les titres services, Walbanistan Consulting. Je cherche donc des clients qui souhaitent réduire leurs impôts mais n’ont pas besoin de services (parce que travailler, en bon Wallon, je trouve ça trop dur).

Contexte à l’intention de mes amis non-belges: la Belgique étant un des pays où le travail est le plus taxé, le travail au noir y est très important. Plutôt que de diminuer les impôts, les politiciens ont eu l’idée de lancer des « titres-services », déductibles fiscalement, qui permettent de rémunérer les petits travaux et les prestations d’aide-ménager ».

Le principe est simple: vous achetez 500 titres services par an à 7,50€ pièce. Je vous les rachète immédiatement à 8€ pièce, après que vous ayez apposé votre signature dessus. Vous gagnez donc immédiatement 250€ sur la transaction et, de plus, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 768€ pour cette année là. Votre gain total est donc de 1018€ par an. Alors certes, vous devez sortir 3750€ mais ils vous sont remboursés immédiatement.

De mon côté, je me fais rembourser les titres à 21,41€ par l’état au cours de l’année, mettant des dates plausibles, ce qui me fait un gain de 10.705€ pour un bénéfice net de 6.705€.

Ajoutons à cela que je peux certainement trouver des primes pour m’aider à la création de mon entreprise (même si obtenir des primes est généralement un boulot encore plus dur que tout le reste).

La beauté de la chose ? Tout cela est entièrement légal. Qui pourrait en effet prouver que je ne vous ai pas fourni un service ? Il ne me reste plus qu’à faire des calculs pour savoir combien de titres-services je peux accepter au maximum par an.

Vous voulez gagner des sous sans rien faire ? Le mieux c’est encore de trouver un poste d’administrateur dans une intercommunale quelconque. Sinon, associez-vous avec moi !

PS: N’ayant pas les neurones les plus rapides, il m’a fallu trois ans pour arriver à cette conclusion. Ma question est donc: « Combien de sociétés de titres-services exploitent actuellement ce filon ? ».

Je suis @ploum, conférencier et écrivain électronique. Si vous avez apprécié ce texte, n'hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, Patreon, Paypal, Liberapay ou en millibitcoins 34pp7LupBF7rkz797ovgBTbqcLevuze7LF. Vos soutiens réguliers, même symboliques, sont une réelle motivation et reconnaissance. Merci !

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.

Sharing is caring