Le blog d’un condamné, un an après

Le blog d’un condamné, un an après

ebook:

Il y a exactement un an, je postais le dernier billet sur Le blog d’un condamné. Une aventure littéraire et philosophique qui m’est venue du fond des tripes et qui a suscité de vives réactions. Pour connaître tous les détails de cette histoire, sa genèse et ses retombées, consultez ce billet.

Aujourd’hui, un an a passé. Alors que les détracteurs m’ont oubliés, que les poursuites en justice contre moi n’ont pas abouties (je vous jure qu’il y a eu des tentatives mais qui n’ont pas été plus loin que le stade des menaces fermes) et que le buzz inattendu s’est complètement calmé, je peux tirer un bilan serein.

Le blog d’un condamné a changé ma vie. En bien. Il a changé ma manière d’exister et de voir le monde. J’ai été bouleversé par cette expérience et je commence seulement à en percevoir les effets. Vous aussi si vous avez suivi mes billets de fiction ou ma série Printeurs qui sont une conséquence directe du blog d’un condamné. Et j’espère publier de plus en plus de billets dans la catégorie « Lifehack » afin de partager mon apprentissage.

Je suis fier d’avoir accompli cette expérience. Je suis fier, un an après, de me sentir grandi. Je suis fier d’être encore en contact avec des lecteurs qui, eux aussi, ont amélioré leur vie grâce à ce texte.

Les critiques, les insultes sont oubliées. Le cerveau est un outil merveilleux pour effacer les événements négatifs. La leçon est simple : si vous voulez avoir un impact durable sur vous, votre vie et le monde, soyez positifs ! Le négatif s’efface et se dilue. Ignorez ce qui ne vous plait pas et encouragez ce que vous aimez ! C’est en y réfléchissant que j’ai créé deux pages Facebook pour ceux qui aiment Un bon bouquin et le Prix libre.

Lorsque je repense au premiers jours du blog d’un condamné, aux doutes qui m’assaillirent, une citation me revient pas à l’esprit : « N’oublie jamais que lorsque tu voudras faire quelque chose tu auras contre toi ceux qui voulaient faire le contraire, ceux qui voulaient faire la même chose et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. » Un an après, force est de constater que seul le résultat compte. Lorsque l’écho des critiques s’est éteint, seule la création et la fierté du créateur existent encore. D’ailleurs, le billet annonçant toute l’histoire reste l’un des plus « flattés » de ce blog.

Afin de faciliter la (re)lecture, j’avais publié le « Blog d’un condamné » avec un recueil de très courtes nouvelles intitulé : « C’est la vie ». Un an après la fermeture du blog, je vous invite à le (re)découvrir :

C’est la vie !

Télécharger au format .epub – format .pdf

Les nouvelles composant ce recueil ont, pour la plupart, été publiées sur ce blog.

Merci pour votre soutien, ponctuel et régulier, au cours de cette dernière année et bonne lecture !

 

Photo par Michael Quinn.

Vous avez aimé votre lecture ? Soutenez l’auteur sur Tipeee, Patreon, Paypal ou Liberapay. Même un don symbolique fait toute la différence ! Retrouvons-nous ensuite sur Facebook, Medium, Twitter ou Mastodon.

Ce texte est publié sous la licence CC-By BE.